Réalisation et Conception du Blog : Jean-Marc Coquelle

Cette page d'informations concernant Buhl n'est pas une émanation des Élus de la Municipalité de Buhl ni au service de ces derniers.


Réalisation et Conception du Blog : Jean-Marc Coquelle

9 mars 2014

Francis Kohler et son équipe veulent « Agir pour Buhl »

Francis Kohler, à la tête de la liste « Agir pour Buhl », une équipe motivée qui se veut proche des gens, est candidat aux prochaines élections municipales.

 
 
 
 
Rassemblés – autour de Francis Kohler, ancien adjoint au maire, 22 femmes et hommes motivés issus de tous les horizons et de tous les quartiers de Buhl sont « résolus à agir dans l’intérêt général de Buhl à la fois au conseil municipal et à la Communauté de communes de la région de Guebwiller ».
Très impliqué dans la vie communale, le candidat à la tête de la liste « Agir pour Buhl », professeur de lettres et d’histoire, âgé de 61 ans et père de deux enfants, « a été sollicité, mais je n’ai pris ma décision que début janvier ». Avec ses colistiers, « une équipe assez jeune » , le premier objectif sera de « rétablir un équilibre financier ». « Il faut maintenir les capacités financières de la commune en abaissant la dette : c’est faisable. Il faut de la rigueur, de la méthode » , explique Francis Kohler, qui souligne : « il faut ramener des ressources à la commune et contrôler les dépenses. Une dette maîtrisée nous permettra de continuer à investir ».
Parmi les projets, une planification de la réfection des voiries, « des kilomètres de route sont à refaire » ; le soutien aux écoles et au périscolaire avec, dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires, « la mise en place d’un accueil des enfants dès 7 h 45, avec un accompagnement de la commune dans la prise en charge financière » ; le soutien aux associations ; redonner une place aux jeunes dans la commune et une démocratie locale et une meilleure information à destination de la population.
Autre sujet de préoccupation, le PLU (plan local d’urbanisation) « dans lequel nous serons investis à fond, c’est un sujet important. Il permettra de préserver, voire recréer la qualité de vie dans divers domaines. Nous veillerons au maintien des commerces et des services de proximité ».
Au chapitre de l’intercommunalité, les colistiers « demanderont la révision des nouvelles modalités de la collecte des déchets de manière à inciter au tri sélectif sans décourager les usagers qui subissent aujourd’hui une redevance excessive et des limitations de leurs dépôts à la déchetterie ». Ils s’attacheront aussi à œuvrer activement en matière de tourisme et d’implantations d’entreprises.

 
Francis Kohler, 61 ans, professeur d’histoire, candidat au conseil communautaire
Sylvie Krafft, 41 ans, préparatrice en pharmacie, candidat au conseil communautaire
Angelo Rauseo, 45 ans, responsable commercial
Christine Fedry, 40 ans, secrétaire
Jean-Pierre Renon, 62 ans, retraité militaire, candidat au conseil communautaire
Sandra Heimburger, 40 ans, infirmière
Olivier Lombard, 42 ans, responsable production
Martine Schentzel, 55 ans, assistante maternelle
Jean Louis Solinas, 55 ans, facteur
Nicole Landemaine, 41 ans, agent d’accueil, candidat au conseil communautaire
Tony Addesa, 41 ans, boulanger
Jennifer Pagliarulo, 28 ans, agent de service
Olivier Hotton, 29 ans, informaticien
Magali Gauss, 48 ans, pâtissière
Laurent Baumann, 35 ans, artisan peintre
Sophie Maucieri, 44 ans, assistante maternelle
Agostinho Dos Santos, 46 ans, entrepreneur
Sandra Kempf, 41 ans, agent de service
Pierre Soehnlen, 27 ans, assistant d’éducation
Chantal Kauffmann, 48 ans, professeur de sciences
Daniel Krafft, 42 ans, responsable commercial
Mireille Aubertin Delacour, 52 ans, enseignante de lettres-histoire
Raphaël Altermatt, 39 ans, chef d’équipes
        ( Source DNA par Carine Doppler )

1 commentaire:

Jean Platt a dit…

Allez Francis! L'authenticité de ton engagement pour la collectivité ne peut pas être mise en doute. Tes convictions sont propres et ancrées dans des valeurs profondément alsaciennes. Buhl, bijou du Floréal et croisement d'investissements économiques et affectifs se reconnaît désormais en toi qui t'es si longtemps reconnu en elle.
Du rétable au lagus peregrignorum, du Hugstein au Dornsyl, industriels durables, marcheurs & touristes, ces pèlerins des temps modernes, tous convergent vers Bühl. Manque plus qu'une foire, un marché, une fête, une manifestation forte et récurrente (congrès annuel des schnapsbrenner, apiculteurs aviculteurs et alternativoculteurs de toute sorte, étape du tour de france,le festiflorival de Buhl ...) pour reproduire le modèle économique du moyen âge qui a permis l'épanouissement des grandes cités.Reliques et pèlerinages, artisans et foires commerciales, passage et ouverture, tous les atouts de Buhl! Restent à trouver capitaux et esprits d'entreprise.
Osez Josephine !